Accueil » Blog » Garry Kasparov

Garry Kasparov : biographie du champion d'échecs russe


Biographie du grand champion d'échecs russe Garry Kasparov

Garry Kasparov est un maître d'échecs russe, considéré par beaucoup comme le plus grand champion et joueur d'échecs et de tous les temps. L'ancien champion du monde d'échecs est aussi un écrivain et militant politique bien connu. Il a été catapulté à la renommée internationale en 1985, quand à l'âge de 22 ans, il est devenu le plus jeune champion du monde d'échecs. Il a atteint son sommet ELO de 2851 en 1999 qui a été le plus élevé jamais enregistré jusqu'à ce que ce score soit dépassé par Magnus Carlsen en 2013.

Il a pris au sérieux le jeu des échecs quand il avait tout juste six ans et a commencé sa formation avec l'entraîneur Vladimir Makogonov à l'âge de dix ans. Makogonov a joué un rôle vital dans le développement des compétences de Kasparov et lui a appris à jouer la défense Caro-Kann à la perfection. Il a remporté le championnat soviétique junior à Tbilissi à l'âge de 13 ans et a remporté son premier tournoi international à l'âge de 16 ans.

D'autres succès ont suivi et il a défait le champion du monde en titre Anatoly Karpov en 1985 pour devenir le plus jeune champion officiel de l'histoire des échecs. En 1996, Kasparov défait un puissant ordinateur d'échecs IBM, construit sur mesure, connu sous le nom Deep Blue, mais a perdu contre la machine dans un match revanche en 1997. Il a depuis pris sa retraite des échecs professionnels et est maintenant plus actif dans la politique, l'écriture et sa fondation pour la promotion des échecs dans le milieu scolaire.


Le monde des échecs sur Amazon.fr

Enfance et début de la vie de Garry Kasparov

Garry Kasparov est né Garik Kimovich Weinstein, en Russie, le 13 avril 1963, de père juif (Kim moisseevitch Weinstein) et de mère arménienne (Klara Shagenovna gasparn).

Il a commencé à jouer aux échecs petit garçon et a commencé à jouer sérieusement à partir de ses six ans. Il a perdu son père quand il avait sept ans.

À l'âge de 12 ans, il adopte le patronyme arménien de sa mère, Gaspar, et le modifie pour une version plus russifié, Kasparov.

Il a reçu sa formation à l'école d'échecs de Mikhail Botvinnik, avec comme entraîneur Vladimir Makogonov qui l'a aidé à développer son jeu. Il s'épanouit et devient un joueur redoutable sous l'égide de son mentor et remporte le championnat soviétique junior à Tbilissi en 1976, alors âgé de 13 ans.

Il a ensuite continué à s'entraîner avec Alexander Shakarov et a remporté le championnat soviétique junior en 1977.

Carrière de Garry Kasparov

Un événement important s'est produit en 1978. Il a été invité au tournoi commémoratif de Sokolsky à Minsk où il a atteint la première place et est devenu un maître d'échecs. Cet incident a convaincu le jeune homme de devenir un joueur d'échecs professionnel.

A 15 ans, il s'est qualifié pour le championnat d'échecs soviétique en 1978, le plus jeune joueur à avoir atteint ce niveau et a ensuite remporté le "64 Player Swiss System Tournament" à Daugavpils.

Plus de succès ont suivi, et il a remporté le Championnat du monde junior d'échecs à Dortmund, en Allemagne de l'Ouest, en 1980. A cette époque, il avait gagné la réputation d'être l'un des meilleurs joueurs d'échecs au monde et est devenu un grand maître à la fin de la même année.

Il a atteint de nouveaux sommets dans sa carrière dans les années 1980. Il a obtenu sa première victoire dans un tournoi international de niveau superclasse à Bugojno, en Bosnie-Herzégovine en 1982. Au début de 1983, il était déjà le joueur n°2 mondial, derrière le champion du monde d'échecs Anatoly Karpov.

Il a d'abord affronté Karpov en 1984 pour le titre du championnat du monde d'échecs. Après cinq mois et 48 matchs, le match entre les deux a été abandonné dans des circonstances controversées. Les hommes se rencontrèrent à nouveau en 1985 où Kasparov a battu de justesse Karpov dans une série de 24 matchs pour devenir le plus jeune champion du monde d'échecs à l'âge de 22 ans.

Kasparov contre Karpov

Kasparov et Karpov se retrouveront pour un match nostalgique en 2002 qui verra la victoire de Karpov, malgré un esprit brillant et tactique de la part de Kasparov. Un match que beaucoup ont suivi avec un grand intérêt, pour une question technique et stratégique mais également pour voir le niveau des deux grands champions d'échecs russes.

Kasparov contre Kramnik, Londres 2000

Lors du championnat du monde d'échecs à Londres en 2000, Kasparov affronta Vladimir Kramnik pour le titre. Ces matchs ont vu une défense de Berlin au top, jouée par Kramnik, de façon royale. Kasparov a eu bien du mal à contrer ces attaques, même en jouant à un très haut niveau avec les blancs.

Kasparov a fait face à quelques problèmes avec la Fédération internationale des échecs (FIDE) et s'est échappé de l'organisation. La FIDE a riposté et à dépouillé Kasparov du titre de champion du monde FIDE.

Kasparov a collaboré avec le joueur d'échecs Nigel Short pour former la Professional Chess Association (PCA), qui exista entre 1993 et 1996 comme une organisation rivale de la FIDE. Kasparov, cependant, regretta plus tard de rompre avec FIDE.

Kasparov a ensuite vaincu Nigel Short pour devenir champion du monde PCA. Il a défendu avec succès son titre dans un match contre Anand en 1995. Il a continué à conserver son titre dans le championnat du monde "classique" d'échecs jusqu'à sa défaite contre Vladimir Kramnik en 2000.

Il a pris sa retraite des échecs professionnels en 2005. Depuis lors, il consacre son temps à la politique et à l'écriture. Il fonde le front civil Uni, un mouvement social en Russie qui fait partie de l'autre Russie, une coalition d'opposition active à Moscou. Il a été président de la Fondation des droits de l'homme depuis 2011 et préside au Conseil international.

En tant qu'auteur, il a écrit plusieurs livres dont "The Sicilian Scheveningen (1991)", "Garry Kasparov's Chess Challenge (1996)", "Garry Kasparov on Garry Kasparov (trois volumes, 2011-14)", et "l'hiver est à venir: pourquoi Vladimir Poutine et les ennemis du monde libre doivent être arrêté (2015)".

Kasparov contre Deep Junior

Début des années 2000, Garry Kasparov s'est mit en tête d'affronter le logiciel champion du monde d'échecs Deep Junior. Un affrontement qui à mis enlumière toutes les facultés de reflexion de Kasparov face à une machine capable "de penser" plusieurs millions de coups par secondes. Un exploit selon certains, une victoire de l'homme sur la machine pour d'autres, quoi qu'il en soit, le match n'a laissé personne indifférent dans le monde des échecs.

Récompenses et réalisations

En 1991, Garry Kasparov a reçu le prix du gardien de la flamme du centre politique de sécurité pour la «propagation de la démocratie et le respect des droits individuels dans le monde entier».

Le premier volume de son travail en cinq volumes "Garry Kasparov sur mes grands prédécesseurs" a remporté le prix du livre de l'année de la British Chess Federation en 2003.

En 2013, il a été honoré par le prix Morris B. Abram Human Rights Award, le prix annuel des droits de l'homme de l'ONU. L'organisation l'a salué comme "non seulement l'un des hommes les plus intelligents du monde" mais "aussi parmi ses plus courageux."

Vie personnelle et héritage

Le premier mariage de Garry Kasparov était à Masha avec qui il eut une fille. Ce mariage prit fin quelques années plus tard par un divorce.

Il se lia une deuxième fois avec Yulia. Naquit un fils avant de divorcer en 2005.

Il est actuellement marié à Daria avec qui il a deux enfants.

Site officiel de Garry Kasparov : http://www.kasparov.com/

Garry Kasparov, plus solitaire que jamais

Le meilleur joueur de la planète tourne le dos à l'organisation, Braingames, qu'il avait pourtant contribuer à crédibiliser lors de son match avec Kramnik. Bis repetita...

Nouvelle volte-face de Garry Kasparov

Ni dieu ni maître: celui que l’on considère comme le plus fort grand maître de tous les temps n’a jamais supporté d’être chapeauté par une fédération. Sa légitimité à lui, elle vient de l’Echiquier, et se pose audelà de tout autre considération. Mais, pour disputer un championnat du monde, un arbitre, un règlement, un adversaire et, surtout, une bourse sont nécessaires. Au cours de son règne ininterrompu de 15 ans, Garry, en bisbille avec la FIDE, a créé- ou contribué à - plusieurs associations: GMA, PCA, WCC. Elles sont toutes tombées en désuétude. Il s’est acoquiné avec la dernière en date, la Braingames de Londres. C’est avec elle que le 'championnat du monde' entre les deux meilleurs GMI du moment, lui-même et Kramnik, a pu être monté en 2000. Cette société, au marketing agressif, a paru crédible, au point de réellement concurrencer le championnat du monde FIDE.

Nous nous sommes souvent interrogés sur la paternité du titre de champion du monde 2000; est-il la propriété de la FIDE et octroyé à l’Indien Anand pour un an, ou bien Kasparov, fort de sa suprématie mondiale, en possède-t-il la jouissance exclusive? Ce qui n’était pas prévu au programme arriva: le chalengeur de Garry, Vladimir Kramnik, a remporté le titre Braingames. Depuis, Kasparov ronge son frein tout en continuant de gagner les tournois auxquels il participe. Par le biais d’un communiqué de son manager Owen Willams, Garry a fait savoir le 6 septembre qu’il ne participerait pas aux éliminatoires 'Braingames' pour le prochain Championnat du monde du même nom, prévus à Dortmund en 2002.

Voir également

La vie et la biographie de Bobby Fischer, grand champion d'échecs américain.

Le parcours et la biographie de Magnus Carlsen, le champion d'échecs norvégien.