Accueil » Blog » Apprendre les échecs

Comment jouer aux échecs : les règles de bases


Les règles pour savoir comment jouer aux échecs sur un échiquier

Peu importe votre âge, il n'est jamais trop tard pour apprendre à jouer aux échecs. Pour vous aider à commencer à apprendre le grand jeu des échecs, nous avons créé ce guide pour débutant. Ce guide vous enseignera les règles, comment les pièces d'échecs se déplacent sur un échiquier, ainsi que la stratégie de base. Il est conseillé de bien comprendre les règles avant de commencer à jouer aux échecs en ligne pour affronter d'autres joueurs.


Le monde des échecs sur Amazon.fr

Les pièces d'échecs

La première étape dans l'apprentissage des échecs est de connaître les différentes pièces. Chaque joueur possède 16 pièces pour commencer le jeu. Il y a 6 différents types de pièces aux échecs. Voici la liste des pièces et leur nombre pour chaque joueur (côté blanc et côté noir) :

Roi (1)
Reine (1)
Fou (2)
Cavalier (2)
Tour (2)
Pion (8)

Comment placer les pièces sur un échiquier

Avant de commencer à jouer aux échecs, vous devez savoir comment placer correctement les pièces sur un échiquier. Les échecs traditionnels sont joués entre deux joueurs, avec un joueur utilisant des pièces blanches (ou clairs), tandis que l'autre joueur utilise des pièces noires (ou foncées).

Un échiquier est composé de 64 cases carrés (8 cases X 8 cases), dont la moitié sont blanches (ou claires) et l'autre moitié étant colorées (noires ou foncés). Les couleurs des cases sont alternées de sorte qu'aucune des cases n'aient la même couleur qu'elle même vers le haut, vers le bas, ou sur les côtés. Les mêmes carrés de couleur sont plutôt en diagonale les uns par rapport aux autres.

Au début du jeu, l'échiquier doit être positionné de manière à ce que chaque joueur dispose d'un carré blanc (ou clair) en bas à droite.

Les pièces d'échecs sont toujours organisées et disposés de la même manière au début de chaque partie d'échecs, sur les deux rangs les plus proches de chaque joueur.

Pour le joueur blanc, la première rangée (la rangée la plus proche du joueur) est toujours arrangée dans l'ordre suivant de gauche à droite :

Tour, cavalier, fou, reine, roi, fou, cavalier, tour.

La deuxième rangée contient les 8 pions de la même couleur (blanc).

Du côté du joueur noir (point de vue du joueur noir), la première rangée est arrangée de gauche à droite dans l'ordre suivant :

Tour, cavalier, fou, roi, reine, fou, cavalier, tour.

La deuxième rangée contient les 8 pions de même couleur (noir).

Les pièces du roi et de la reine de chaque côté doivent se faire face. La reine est toujours sur sa propre couleur (la reine blanche est sur une case blanche et la reine noire sur une case noire).

Lorsque vous avez fini de configurer votre échiquier, il devrait ressembler à ceci :

Un échiquier en ordre de marche lorsque toutes les pièces blanches et noires sont en place, pret à jouer

Quel joueur se déplace en premier ?

Le joueur qui utilise les pièces blanches (ou claires) se déplace toujours en premier. Les joueurs alternent leurs tours tout au long de la partie. À chaque tour, un joueur ne peut déplacer qu'une seule pièce, à l'exception d'un mouvement appelé Roque qui sera expliqué plus en détail ci-dessous.

Lorsque vous jouez aux échecs avec des amis, vous pouvez retourner une pièce de monnaie pour déterminer qui aura les blancs en premier ou permettre au joueur moins expérimenté de jouer le premier.

Comment se déplacent les pièces ?

Une des règles les plus élémentaires à connaitre est le déplacement des pièces sur l'échiquier. Alors que chacun des 6 types de pièces se déplacent différemment, toutes les pièces partagent des règles similaires :

Les pièces ne peuvent jamais se déplacer sur un carré où l'une de leurs pièces est actuellement placée.

Les pièces ne peuvent pas se déplacer ou passer à travers leurs propres pièces (bien que le cavalier ait la capacité de sauter par dessus, ce qui en fait une exception). Cela signifie que les pièces de la même couleur ne peuvent pas être déplacés sur la même case.

Alors que les pièces ne peuvent pas être déplacées sur des carrés où leurs propres pièces sont positionnées, elles peuvent se déplacer sur un carré de pièces de leur adversaire, qui «capture» donc la pièce adverse.

Quand une pièce capture une pièce adverse, le tour est terminé, c'est ensuite à l'autre joueur de jouer.

Vous ne pouvez pas jouer aux échecs sans savoir comment les pièces d'échecs se déplacent, nous avons donc décrit les mouvements uniques pour chaque pièce :


La démarche des pièces sur l'échiquier

La Marche du Roi

Le Roi est la figure la plus précieuse au échecs. Il ne peut se déplacer que d'une seule case à la fois. Aussi toute case contiguë à la sienne lui est accessible sauf si cette case est controlée par la partie adverse. Au milieu de l'échiquier, le roi contrôle donc huit cases au maximum. Ce nombre diminue si le roi se trouve sur un des bords de l'échiquier.

La Marche de la Reine

La Reine est la pièce la plus puissante. Elle cumule la puissance d'un Fou et d'une Tour. Elle se déplace en effet à volonté sur les verticales, horizontales et sur les diagonales. Placée au centre de l'échiquier, la reine contrôle 27 cases. De part sa puissance, la reine est également appelée pièce lourde. Attention néanmoins, si la reine se positionne sur une case controlée par une pièce adverse, elle peut être capturée.

La Marche du Fou

Le Fou est également une piéce agissant à distance mais cette fois ci sur les diagonales. Le Fou est moins puissant que la Tour car il ne peut se déplacer que sur des cases de sa couleur d'origine, c'est pourquoi on l'appelle piéce mineure. Exemple, si au début de la partie, le fou est positionné sur une case blanche, il ne pourra se déplacer, tout au long de la partie, que sur des cases blanches. Placé au centre, le fou contrôle 13 cases.

La Marche du Cavalier

Le cavalier se déplace d'une manière atypique. Il se déplace en "L", soit, pour exemple, de 2 cases en avant et un de côté. Il a la capacité de "sauter" par dessus les pièces de son camp ou du camp adverse. Ce qui en fait une arme de choix pour les différentes combinaisons tactiques ( voir le "mat à l'étouffé").

La Marche de la Tour

La Tour est une pièce puissante car elle agit à distance, se déplaçant à volonté sur les verticales et sur les horizontales. Quelque soit sa position sur l'échiquier, la tour contrôle 14 cases. De part sa puissance, sa faculté à se déplacer rapidement sur l'échiquier, la tour est appelée pièce lourde. Attention, si une tour se positionne sur une case controlée par une pièce adverse, elle peut être capturée.

La Marche du Pion

Les pions sont l'âme des échecs nous disait Philidor. Tout mouvement de pion doit être effectué avec une grande attention car contrairement aux autres pièces, le pion ne peut revenir en arrière.

Le pion ne peut avancer que d'une seule case, soit verticalement, soit en diagonale sous la forme d'une prise comme le montre le diagramme.

Lorsque le pion se trouve sur sa case de départ, il peut avancer exceptionnellement de deux cases.

Enfin, lorsqu'il arrive sur la dernière rangée, il peut se promouvoir en une autre pièce (cavalier, ou fou, ou tour ou reine).

La flèche rouge indique que les deux pions blancs et noirs sont en prise réciproquement. Si c'est au blancs de jouer, le pion f5 peut donc aller en e6 capturant ainsi le pion noir.

La marche des pièces en image

Dans l'ordre, de gauche à droite et de haut en bas : Roi, Reine, Fou, Cavalier, Tour, Pion

Marche et déplacement du roi sur un échiquier   Déplacement de la dame ou reine   Mouvements du fou

Démarche du Cavalier sur l'échiquier   La marche de la tour sur ses cases   Le déplacement du pion sur un plateau d'échecs

Règles et mouvements spéciaux aux échecs

Il y a quelques règles uniques ainsi que des mouvements spéciaux que vous devez savoir avant de jouer aux échecs.

Promouvoir les pions

Quand un pion atteint l'autre côté de l'échiquier (rangée/rang 8), le pion devient une autre pièce d'échecs, au choix. Après que votre pion ait atteint cette position, vous pouvez choisir d'échanger votre pion contre une reine, une tour, un fou ou un cavalier. Dans le cadre du même mouvement, la nouvelle pièce est remplacée sur la même case que le pion qui a atteint la rangée 8.

Typiquement, vous aurez envie d'échanger votre pion pour une reine. Comme mentionné précédemment, la reinea est la pièce d'échecs la plus puissante. Mais cela dépend de la situation, que vous apprendrez plus tard.

Si vous jouez à la maison et n'avez pas de pièces supplémentaires, alors que le pion devrait devenir une pièce différente, vous pouvez utiliser le pion pour représenter cette nouvelle pièce. Dans les tournois d'échecs, selon les règles d'échecs de la FIDE, il est nécessaire de réellement échanger le pion pour la nouvelle pièce.

Qu'est-ce que la prise en passant aux échecs ?

En passant et le Roque sont peut-être les règles les plus bizarres des échecs.

Aux échecs, la règle du mouvement "en passant" se réfère à une règle où si un pion monte deux cases sur son premier mouvement et croise un pion d'un adversaire, le pion opposé peut se déplacer en diagonale et capturer le pion original.

Il est important de se rappeler que "en passant" ne peut être fait que lorsque un pion se déplace de deux cases pour la première fois.

La règle du roque

La dernière règle spéciale aux échecs est le Roque. Cette règle d'échecs peut être étrange pour les débutants, alors lisez attentivement ce qui suit.

La règle du Roque aux échecs permet au roi de se déplacer de deux cases sur un côté (quand il ne peut généralement se déplacer que d'un carré dans n'importe quelle direction) pour ensuite faire passer la tour de l'autre côté, directement à la place précédente du roi. Cependant, pour faire ce mouvement, certaines conditions doivent s'appliquer :

Ni le roi ni la tour ne doivent avoir bougés précédemment.

Aucune pièce ne doit être placée entre le roi et la tour.

Le roi ne peut pas être en prise, ainsi que les cases ou il doit se déplacer pour "roquer".

Comment gagner aux échecs

Il y a deux façons de finir une partie d'échecs. Un jeu d'échecs peut se terminer soit par un échec et mat, soit par une partie nulle ou Pat.

Comment gagner aux échecs : Echec et mat

Le but des échecs et la façon de gagner est de "mater" le roi de votre adversaire. Le roi de votre adversaire doit être mis en échec et ne pas être en mesure de se déplacer sur une uatre case ou d'être défendu.

Partie nulle au échecs

Le jeu des échecs ne se traduit pas toujours par une victoire/échec mat. Parfois, le jeu se terminent par un nul ou un pat.

La partie peut se terminer par un nul pour l'une des raisons suivantes:

Une impasse se produit. Cela signifie que si le joueur adverse ne peut jouer qu'avec son roi et que celui ci n'est pas en échecs mais ne peut aller sur aucune case qui sont toutes "attaquées", il n'a pas de mouvement légal à effectuer. Il est donc Pat et la partie est considérée comme nulle (1/2 - 1/2 ou 50/50).

Il y a 50 coups consécutifs où aucun joueur n'a capturé une pièce ou déplacé un pion (appelé la règle de déplacement des 50 coups)

Un joueur peut déclarer un nul si la même position exacte est répétée. Ces positions de répétition ne doivent pas avoir lieu consécutivement.

Il n'y a pas assez de pièces sur le tableau pour forcer un échec et mat (exemple : roi contre roi).

Les joueurs acceptent mutuellement une partie nulle (peu de probabilité de gain à court terme)

Félicitations, vous êtes prêt à commencer à jouer

Vous en savez maintenant assez pour commencer à jouer. Nous avons couvert les règles de base des échecs et comment déplacer des pièces sur un échiquier. Tandis que vous devriez maintenant être assez bien équipé pour jouer au jeu des échecs, vous pouvez continuer à lire pour apprendre la stratégie, les tactiques, et les astuces pour améliorer votre jeu. Bonne parties à tous !

Les sites pour apprendre à jouer

Notre cours succinct est fait pour vous aider à comprendre comment fonctionne le jeu des échecs, mais il existe des sites spécialisés pour apprendre à jouer aux échecs chez soi afin de jouer rapidement entre amis ou en famille. Vous pourrez apprendre de nombreuses ouvertures pour commencer une partie d'échecs, la gestion des milieux de parties pour arriver dans la finale du jeu avec des mat célèbres, des schémas tactiques et les façons de faire partie nulle pour éviter un mat.